Réalisé, enregistré et mixé par Ian Caple

Ilene Barnes 'Here's to you' (IC Music - Discograph) - Sortie le 23 Mars

Voilà bientôt dix ans que llene Barnes trace une route musicale différente, unique. Elle a cette luxueuse liberté d'exister en dehors de toute chapelle, sans concessions, sans collaborations opportunistes, sans duos manigancés, et sans s'exposer pour autre chose que sa musique. Une intégrité de plus en plus rare.
Son style, quelque part entre folk-rock, soul, jazz, et cent autres influences, reste élégamment inclassable.
Et sur scène, son intensité enflamme les salles, en France et au delà. Même si elle n'était que chanteuse, le cas serait déjà intéressant. Mais Ilene est aussi auteur-compositeur, et musicienne. Quand elle
s'accompagne à la guitare, ce n'est pas pour plaquer trois vieux accords rebattus. Là aussi, sa différence rime avec évidence.
 
Dans ce 4eme albm studio “Here's To You”, Ilene Barnes élargit considérablement son registre. Elle fait chanter tous ses personnages intérieurs. La sensuelle, la petite fille, la rêveuse, la rebelle, l'éthérée, la tellurique… À chaque fois, c'est elle, viscéralement. Elle n'imite pas, elle n'emprunte pas.
Elle est seulement, plus que d'autres artistes, attachée à exprimer toutes les facettes de son moi profond.
On croit la reconnaître en chanteuse concernée, fermement ancrée dans le sol (”Shout”), et on la retrouve en éclat de miroir, fragile, au bord de la brisure.

Aux abîmes veloutés de ses notes graves, des échappées cristallines font désormais écho (”Lady”, “Lillie's Song”). Des pianos d'inspiration sud- américaine (”Tango”), des percussions solaires, des batteries bien nettes, et les mixes aériens de Ian Caple, mettent encore mieux en valeur sa palette vocale.
Ilene a enregistré tout l'album avec son groupe de scène, à Paris, assez rapidement. L'osmose est sensible. L'habitude de jouer ensemble, de marcher dans les mêmes paysages, est presque palpable (cf. la fin de “Somebody”, par exemple).

Ilene Barnes est la chanteuse des profondeurs. Elle ne transmet que l'essentiel, là où le très intime rejoint le très collectif, à la racine des émotions. Et chaque chanson renforce ce lien avec son public, avec sa “fanbase” de plus en plus large - à qui elle dédie “Here's To You”. Aussi pudique dans la vie qu'elle est généreuse sur scène, Ilene garde pourtant une part de mystère, une dignité, dont on ne fait pas le tour en dix minutes. Bien sûr, elle peut vous expliquer que “Lady” est dédié à sa mère… ou que “Bossu ai-ia” (un titre a cappella, rajouté à la dernière minute), fait écho à une tournée magique en Nouvelle Calédonie…
Et puis, elle est capable d'une grande drôlerie, parfois. Elle peut aussi s'enthousiasmer pour des choses plus anecdotiques (une boutique de vieux chapeaux, par exemple !)… Elle sait ouvrir son monde, et le refermer aussi, quand la discrétion le réclame. On est aux antipodes d'une certaine culture de l'étalage, hélas trop banale aujourd'hui.
 
En 2009 plus que jamais, on a besoin de cette qualité d'être, qui infuse chaque note de l'album.
Écoutez une femme qui séduit par sa liberté.
Écoutez une musique qui plaît par sa vérité.
“Here's To You”, c'est pour vous.

Newsletter

Email : 

Accès réservé

FLAM
8, Bd Ménilmontant
75020 Paris
FRANCE
Tél. 01 43 48 44 44
Fax 01 43 48 00 40